Reims : la face cachée de la Cartonnerie

Publié le lundi 27 février 2017

CHEMINAUD

 

Surtout réputé pour ses concerts, ce lieu héberge aussi en résidence des artistes confirmés et assure l’accompagnement des groupes locaux jugés les plus prometteurs.

C’est une constante de la profession d’artiste que de se chercher un havre donnant provisoirement un contexte fécond pour créer en toute tranquillité. La Cartonnerie, la principale salle de concerts de l’agglomération rémoise, accueille ainsi régulièrement en résidence espoirs locaux et étoiles confirmées – dans cette seconde catégorie, des pointures telles que Christine and the Queens, Archive ou, très récemment, Jain y ont passé, en toute discrétion, plusieurs jours avant de partir en tournée.

« Il y a deux types de résidence d’artiste, fixe Cédric Cheminaud, directeur de la Cartonnerie depuis 2015. D’abord, les résidences dites «de création» qui concernent les artistes confirmés. Eux vont profiter de leur passage ici pour travailler leurs spectacles. L’autre volet, qui existe depuis les débuts de la salle en 2005, concerne l’accompagnement des artistes locaux émergents à qui on va pouvoir éventuellement demander de participer à nos actions en direction des publics un peu éloignés de la musique – écoles, hôpital, etc. »

Lire la suite sur le site de l'Union

http://blog.investinreims.com/Cadre-de-vie/Reims-la-face-cachee-de-la-Cartonnerie

Partager sur les réseaux sociaux