Le Bon Coin version champagne : ça marche !

Publié le jeudi 16 février 2017

Un an et toujours en vie ! Bazam, une start-up de vente d’objets d’occasion sur téléphone portable se porte bien. Elle veut embaucher dans les mois qui viennent.

Il y a tout juste un an, une application de vente d’objets d’occasion faisait son apparition sur les mobiles. Son nom ? Bazam, « pour bazar mobile », sourit Nicolas Vilmart, son fondateur.

Après avoir travaillé au Luxembourg, à San Francisco et à Jakarta, c’est à Chavot-Courcourt qu’il a choisi de s’installer avec un projet ambitieux puisqu’il s’attaquait au géant du marché, Le Bon Coin. Il se fait une place et se fait remarquer. Il compte parmi la dernière promotion d’Innovact, qui accompagne l’innovation en favorisant le développement de projets de création d’entreprise innovante à Reims et aux alentours.

Bien installée dans les locaux mis à disposition par Innovact pendant un an, la start-up Bazam accueille des stagiaires, « des étudiants rémois, en communication ou en développement ». Elle passe maintenant à la vitesse supérieure : « Nous recrutons trois personnes, dans le développement numérique et le marketing digital. »

Lire la suite sur le site de l'Union

Capture
http://blog.investinreims.com/Economie/Le-Bon-Coin-version-champagne-ca-marche

Partager sur les réseaux sociaux