Le master de luxe de Neoma estampillé Taittinger

Publié le mardi 13 septembre 2016

Le master en management du luxe de l’école de commerce Neoma a désormais deux partenaires : la maison italienne Gucci et, depuis hier, la maison de champagneTaittinger. Les étudiants qui viennent des quatre coins du monde pourront y faire leurs stages.

Une promotion avec 27 nationalités

Il faudra leur parler en anglais car la nouvelle promotion de 60 étudiants comprend pas moins de 27 nationalités. Ils sont Grecs, Japonais, Indiens, Américains, Turcs ou encore Brésiliens. L’une des Françaises du groupe, Margaux Falala, est Rémoise. Elle prend plaisir à faire découvrir sa région :« Je suis le guide en ce moment ! » À la fin de leur formation, ils choisiront un secteur du luxe pour leur vie professionnelle. Margaux envisage le champagne « ou alors les cosmétiques ». Bruno Nieto, Brésilien, a travaillé pour Burberry : « Je verrai si je passe aux voitures ou autre chose ». Pau Valles, Espagnol, a une expérience chez Longines en Suisse : « J’hésite à créer ma propre entreprise ». Vivian Larsen, Brésilienne, a travaillé dans l’événementiel de luxe : « Je voudrais m’orienter vers les parfums ou les bijoux ». Ils ont en commun d’aimer les belles choses.« Les salaires dans le secteur du luxe ne sont pas plus importants, c’est même parfois le contraire. Je le sais car j’en viens ! En revanche la façon de travailler est spécifique, les rapports avec les clients sont particuliers. Je veux qu’ils connaissent cette industrie de la chaîne de fabrication à la campagne de promotion en passant par les finances. C’est ce qui fait la force de notre master. Ils seront des managers qui connaissent tous les rouages derrière leur produit et qui auront assez de compétences techniques pour pouvoir discuter avec les concepteurs », souligne Emmanuelle Rigaud.

RDD_OK

 

Lire l'article sur le site de l'Union (12/9/16) / crédit photo : Neoma BS

http://blog.investinreims.com/Economie/Le-master-de-luxe-de-Neoma-estampille-Taittinger

Partager sur les réseaux sociaux